· 

Distribution de chayotes et mangues en collaboration avec la UISIL

La semaine dernière, ce sont 10 tonnes de vivres, essentiellement des chayotes mais également des mangues et quelques légumes verts, qui ont été distribuées. En partenariat avec Marco Cordoba des universités UISIL, les fruits et légumes ont pu être livrés dans des zones relativement éloignées au sud-ouest du pays, ainsi que vers Heredia et Grecia. 


A l’origine de ces distributions se trouvent B&C Exportadores et la fondation Cuyo Bonilla. Stéphane Dahler de Swiss Tropical se charge ensuite d’affréter les camions qui dispatchent les donations un peu partout dans le pays. Et cette fois-ci, Marco Cordoba a utilisé ses contacts via les Universités et ses propres bâtiments, pour transmettre ses donations à des instituts publics, des municipalités, des écoles, des foyers pour anciens etc. Ces organismes précisent un peu avant à combien de personnes cela pourrait être nécessaire. Et des volontaires se chargent alors de remplir des sacs de 5/6 kilos de chayote. Un travail relativement long mais toujours réalisé dans la bonne humeur. Ce sont ensuite entre 10 et 15 pick up qui se rendent sur les différents sites pour la distribution finale. 

Ainsi, de très nombreux organismes ont reçu des vivres la semaine dernière. Sans pouvoir tous les citer tant ils sont nombreux, on peut notamment mentionner « La Casa de adultos mayores » de Perez Zeledon qui a reçu 2 tonnes ! De nombreuses écoles de la région de San Carlos et Heredia. Les chayotes et mangues complètent alors les sacs que les écoles distribuent pour compenser l’absence de déjeuner à l’école à cause de la pandémie. Les municipalités ont également prêté main forte et distribué dans les villes de Quepos, Rio Claro, San Vito, Perez Zeledon etc. Ont également collaboré de nombreux Cen Cinai, des organismes de solidarité avec les enfants.


Nous remercions naturellement tous les intervenants car du début à la fin du processus, ce sont de nombreuses mains qui doivent intervenir pour faire arriver les donations jusque dans les petits villages les plus éloignés du pays. Marco Cordoba se souviendra de son côté de tout ce qu’il a appris lors de ces journées. « Lorsque j’ai débuté les distributions après en avoir parlé avec Stéphane, je n’imaginais pas toutes ses familles dans le besoin, et le réconfort que notre présence et les donations pouvaient apporter ». Et nul doute que de nombreuses familles ont bénéficié de ces efforts puisque depuis le début de la pandémie, ce sont 35 tonnes de nourriture qui ont été distribuées entre B&C Exportadores, Swiss Tropical et la UISIL.


Escribir comentario

Comentarios: 0