· 

Fête d’indépendance sur fond de solidarité au Costa Rica

Le 15 septembre marque la fête d’indépendance du Costa Rica. Le 15 septembre 1821, le Costa Rica, ainsi que toute l’Amérique centrale et le Mexique se sont libérés du joug de la couronne espagnole. Une libération sans heurts pour le Costa Rica car les combats ont plutôt eu lieu dans les actuels Mexique et Guatemala. Il faut dire que le pays de la Pura Vida était très peu peuplé et peu intéressant pour les colonisateurs compte tenu de ses rares ressources en matières première. D’ailleurs, pour l’anecdote, l’information de l’indépendance du pays à la suite du traité de libération signé au Guatemala a tardé plus d’un mois avant d’arriver au Costa Rica !

Cet évènement provoque généralement chaque 15 septembre de grands défilés où les Ticos arborent fièrement leurs tenues traditionnelles au rythme des bandas des collèges. La veille, à la tombée de la nuit, on peut assister à de nombreux lâchers de lanternes. 4

 

La fête n’aura toutefois pas eu lieu cette année, malheureusement. Sur fond de Covid19, la majorité des évènements ont été annulés et les costariciens ont été invités à fêter l’évènement sagement à leur domicile.

 

Pour l’occasion, l’équipe Swiss Tropical s’est rendue dans le Guanacaste, une des régions les plus typiques du pays, dans le nord-ouest. Le Guanacaste est en effet la terre d’accueil des vaqueros (cow-boys ou vachers). On retrouve donc ici les fêtes populaires qui regroupent des spectacles taurins comme le rodéo, des défilés de chevaux et bien sûr, des joueurs de marimbas, ce magnifique instrument dont le son s’apparente au xylophone.

 

Ils en ont profité pour poursuivre la dynamique de distribution de diarios, ces « paniers » qui contiennent l’essentiel pour les besoins d’une famille durant une dizaine de jours. Ainsi, 50 familles des environs de Villareal et 20 familles des environs de Tamarindo ont reçu un diario. Les mères célibataires et les personnes âgées représentent la majorité des bénéficiaires. Pour l’occasion, un paquet cadeau avec le drapeau costaricien, des jouets et des habits pour enfants ont également été distribués.

Pour ces distributions, Swiss Tropical a reçu le soutien de plusieurs personnes notamment Edi, du groupe Economico Villareal dont le supermarché a octroyé une remise mais également donné de nombreux produits ! Stéphane « se félicite de ce soutien, mais également de la dynamique créée auprès de certains jeunes Ticos et Ticas ».

Ainsi, Darena, qui, du haut de ses 16 ans, avait déjà accompagné l’équipe à Tortuguero, a pris l’initiative de récolter des fonds en organisant une loterie et en vendant quelques produits qu’elle a elle-même confectionnés. En moins de 2 semaines, elle est parvenue à récolter suffisamment de fonds pour offrir un diario à 5 familles différentes ! Force est de constater que si le contexte n’est pas propice à la fête en ce moment, la population se mobilise pour redonner le sourire à ceux qui éprouvent le plus de difficultés.

Escribir comentario

Comentarios: 0