· 

Le Costa Rica, paradis des photographes !

A la suite de l’invention des appareils photos numériques, et l’explosion de son usage au travers des téléphones portables, prendre une photo est devenu un geste banal. Une photographie reste toutefois un instant figé dans le temps, une image qui à elle seule peut provoquer plus d’émotions que n’importe quel discours. Et pour le photographe, c’est un souvenir, mais surtout une histoire, une atmosphère..

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

Et si le voyage débute au coin de la rue, comme le dit l’adage, il existe néanmoins des environnements plus propices à l’enchantement, et le Costa Rica en fait partie. Voyager au Costa Rica revient à s’immerger dans une nature généreuse, à évoluer dans une symphonie de couleurs. Généralement sur fond vert, compte tenu de la végétation exubérante du pays, il y a toujours un ara rouge, un toucan à Carène, une grenouille aux yeux rouges, un colibri multicolore, un morpho bleu ou un heliconia jaune orange rouge pour dynamiser et égayer encore plus le paysage !

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

Mais le Costa Rica ne se résume pas seulement à sa faune et à sa flore. Ce petit paradis vert, à peine plus grand que la Suisse, est baigné par les eaux du Pacifique et des Caraibes. Il est traversé par une cordillère s’élevant à 3820 mètres et abrite 5 volcans actifs. Cette topographie justifie que tous les 40/50 kilomètres, un nouveau pays et climat se présente à vous. Et son relief, offre des points de vue sur la montagne et les océans absolument sublimes… et photogéniques !

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

 En allant plus en avant dans la découverte du pays, vous découvrirez également une multitude de cascades plus belles les unes que les autres, notamment Nauyaca, Bajos del Toro, Llanos de Cortes ou les cascades du parc national Rincon de la Vieja. Le photographe se délectera également du bleu turquoise des eaux du Rio Celeste qui, selon la légende locale, aurait servi à Dieu pour nettoyer le pinceau nécessaire à la peinture du ciel !

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

Enfin, le Costa Rica est naturellement un pays où l’eau est omniprésente. Se balader sur les canaux de Tortuguero ou au cœur de la mangrove de Sierpe offre un véritable miroir d’eau au cœur de la jungle. Cet effet se retrouve également lors des couchers de soleil sur les plages de sable noir.

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

Plus incroyable encore, il est possible le même jour de voir un lever de soleil le matin sur la côte Caraïbe, prendre sa voiture et monter à 2000 mètres d’altitude observer un quetzal resplendissant et, le soir même, contempler un coucher du soleil sur la côte Pacifique. Comme disait Alfred Hitchcock, "La vie ce n'est pas seulement respirer, c'est avoir le souffle coupé". Et cette sensation arrive souvent au Costa Rica, pour le plus grand plaisir des photographes !

Foto by Florian Kuster
Foto by Florian Kuster

Escribir comentario

Comentarios: 0